top of page

La construction identitaire...

Dernière mise à jour : 21 juil. 2023



Etre anonyme dans la foule

Avez-vous remarqué que, rapidement, lorsque deux personnes se rencontrent pour la première fois, vient cette question comme un refrain maintes fois entendu :

" Et tu fais quoi dans la vie? "


Quand on est à son compte, la question suivante est :

" Et ça marche bien? " 🤔


Si on ne nous le demande pas, le plus souvent, lorsque l'on se présente, nous nous "parlons de nous" à travers une fonction…

Etes-vous déjà parti d'une soirée où vous avez fait des rencontres sans évoquer ce que vous faites dans la vie?



"Je suis sophrologue certifiée,

spécialiste du SEO,

webdesigner,

expert XXL en marketing,

sage-femme,

ingénieur,

dame de compagnie,

éducateur,

jardinier et j'en passe …"

J'en passe n'étant pas une fonction 😁





Ou bien encore, nous nous présentons par une profession passée :

"J'ai été banquier, cadre, commercial, j'ai travaillé pendant 27 ans en structure d'accueil petite enfance…" comme si cela donnait de la valeur à la personne que nous sommes ici et maintenant…






Une plus-value estimée personnellement pour se donner du crédit professionnellement et socialement…







Puis, nous nous présentons aussi plus intimement, comme stable :

"Je suis mariée, j'ai trois enfants.."


Je n'ai jamais entendu lors de présentation :

"je suis une femme, un homme de .... ans...

Je suis divorcée (é).

Je suis passionnée (é) de génogramme, de jardinage, de Victor HUGO et LAMARTINE eeeet!!!! De quilling ( paperolles en français 😉)"

Je vous l'accorde se présenter de manière aussi mécanique n'est pas très joyeux 😂



Quand j'ai été au chômage, j'étais mal à l'aise face aux réactions embarrassées et je justifiais promptement ma période non productive par :

"J'ai repris mes études."

Et tout de suite, l'atmosphère se détendait.


Nous nous définissons dans ce qui a de LA VALEUR pour notre société…


Notre égo, forgé à partir de peurs, d'expériences, a beaucoup de pouvoir pour proposer un pitch 1 minutes, 3 minutes, 10 minutes selon l'interlocuteur que nous avons en face de nous.

Le but ?

Etre reconnu, valorisé, bankable autant socialement, personnellement que professionnellement.


Se définir par "le faire", à travers une fonction, est interrogeant non?

Que se passe-t-il si l'on ne peut plus exercer notre métier???

Ne sommes-nous alors "plus rien"?


Prenez une minute pour savoir comment, dans une soirée, auprès d'inconnus, vous vous présentez…



Se pose cette question…


Qui sommes-nous véritablement????

En tant qu'individu?


Je n'échappe pas à ce besoin de reconnaissance 😂

Alors pour l'exemple…

Je me présente à vous🌻

Avant d'avoir un rôle, une fonction dans cette société, je suis une femme de 49 ans.


J'aime, par dessus tout, apprendre… A travers les livres, l'art, les rencontres, les podcasts et les conférences …


J'aime rire, ha ça oui! L'humour et l'à propos requiert une intelligence non répertoriée sur un CV 😉


J'aime la poésie, la photographie, l'intelligence émotionnelle qui saupoudre de bienveillance toute amitié…


J'aime partager mes bons plans mais aussi recevoir, ce qui crée une relation nourrie et équilibrée.


Je suis aussi une maman de trois grands enfants qui m'émerveillent, chacun dans leur parcours.


Et pour finir, j'ai trouvé un métier passionnant auprès de femmes, d'enfants et d'hommes qui reflète mes valeurs et qui me donne de la joie à me lever le matin…


Mais je ne suis pas mon métier✨🌻🌞


Et vous…

Qui êtes-vous???


Belle réflexion à chacune et chacun,











Emmanuelle BROSSET-MENGUY

En Quête de Soi ANGERS, Emmanuelle


07 49 72 60 67

80 vues1 commentaire

1 Comment


Merci Emmanuelle pour ce rappel de bon sens que nous ne sommes pas notre profession, métier ou activité professionnelle. Nous sommes tout d'abord des humains avec notre histoire, nos émotions, notre écoute des autres, cette relation humaine dans l'Être avant de faire et d'avoir.

Like
bottom of page